Les élections allemandes

Le saviez-vous ?

Angela Merkel n'est pas la présidente de l'Allemagne, mais la chancelière !


 

Les élections présidentielles

Elles sont bien moins médiatisées en Allemagne qu'en France, par exemple. Elles ont eu lieu le 12 février dernier, dans un anonymat presque total.

 

C'est Franck-Walter Steinmeier qui fut élu "Président de la République fédérale d'Allemagne" avec 80,96 % des suffrages exprimés. Il est pourtant inconnu du grand public : c'est la chancelière (Angela Merkel pour le moment) qui s'occupe de la politique intérieure et représente l'Allemagne au niveau international .

 

 

 

 

Les élections fédérales
 
Les élections fédérales allemandes auront lieu le 24 septembre prochain. Elles permettront de renouveler les 630 députés siégeant au Bundestag (assemblée parlementaire).
 
7 partis comptent parmi les prétendants aux nombreux sièges :  
 
- Alternative pour l'Allemagne, extrême droite. Ses leaders sont Frauke Petry et Jörg Meuthen. Eux non plus n'ont glané aucun siège.

- L'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne, du centre droit. Chef de file : Angela Merkel. Il a remporté des élections de 2013 avec 255 députés.

- Parti libéral-démocrate, centre droit. Son chef de file est Christian Lindner. En 2013, il n'a obtenu aucun député.

- L'Union chrétienne-sociale en Bavière, centre droit aussi. Dirigé également par Angela Merkel. Il a obtenu 56 sièges aux élections de 2013.

- Le Parti social-démocrate d'Allemagne, de centre gauche. Meneur : Martin Schulz. 193 parlementaires en 2013.

- Alliance 90 / Les Verts, centre gauche. Katrin Göring-Eckhardt et Cem Özdemir sont ses meneurs. En 2013, il réussit à obtenir 63 représentants.

- Die Linke (La Gauche), extrême gauche. Dirigeants : Katja Kipping et Bernd Riexinger. Il a décroché 53 sièges en 2013.

Retour à l'accueil