Attentat à Londres

Il y a une semaine, Londres subissait une attaque terroriste…

En effet, le 23 mars 2017, Adrian Russell Ajao, 52 ans, né dans le comté de Kent, dans le sud-est de l’Angleterre précipitait sa voiture de location sur des passants qui traversaient le pont de Westminster puis agressait des policiers à l’arme blanche dans l’enceinte du Parlement, cette attaque a oté la vie à quatre personnes. Il a ensuite été abattu par les forces de l’ordre.

 

Cette attaque a été revendiquée par l’organisation djihadiste Etat Islamique, cependant, aucun lien n’a été trouvé entre cet homme et l’organisation.

 

Cet homme avait été inculpé à plusieurs reprises, pour possession d’armes, agressions (blessures graves) et atteinte à l’ordre public.

En revanche cet homme n’a jamais été condamné pour terrorisme.

 

La première ministre britannique, Theresa May, a révélé qu’il avait, « il y a quelques années (…), fait l’objet d’une enquête du MI5* » en lien avec « l’extrémisme violent ». Il n’était pourtant pas visé précisément par l’enquête. Selon un journal, Adrian Russell Ajao ne figurait pas sur la liste du MI5* des trois mille personnes les plus susceptibles de commettre un acte terroriste.

 

La police britannique, qui tente toujours de déterminer si Adrian Russell Ajao a agi seul, a arrêté jeudi huit personnes à six adresses différentes à Londres et Birmingham.

 

*MI5 : C'est le service de renseignement responsable de la sécurité intérieure du Royaume-Uni. Il est chargé principalement de produire des renseignements sur les actes de terrorisme, l'espionnage, la prolifération d'armes de destruction massive.

Retour à l'accueil